Le Général Khaled Nezzar commente l’assassinat de Boudiaf

Révélations. Lambarek Boumaârafi : “Je ne visais pas la personne de Mohamed Boudiaf. Je voulais empêcher une conspiration contre l’Algérie”

Traduction : Le propos est du Général Khaled Nezar, ministre de la défense au moment des faits.

C’est ainsi qu’il s’est cyniquement exprimé pour commenter l’assassinat de feu le Président Boudiaf :  »  Il doit suffire à Boudiaf d’être mort Président. Ce qui est beaucoup pour un homme qui vendait des briques au Maroc 

LES ANIMEAUX |
chez Gipsy |
Counter-inquiry |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | momomotus
| Essais SSS
| profitons de la vie, elle e...