Libye: Le soutien de l’Algérie à Kadhafi ne fait plus de doute

1 mars 2011

Actualité - Maghreb

c130anp.jpg
Un Hercule C130 de l’armée algérienne

Le ministre algérien de l’Intérieur, Daho Oueld Kablia, a catégoriquement démenti, hier lundi, que l’Algérie ait d’une manière ou d’une autre aidé le régime de Kadhafi à mater l’insurrection. Ainsi a-t-il assuré que l’Algérie n’a pas transporté de mercenaires sub-sahariens à bord de ses avions militaires.
Allant dans le sens des déclarations de Oueld Kablia, le chef de la délégation algérienne à l’ONU et l’ambassadeur du même pays à Washington ont également démenti, dans courant de la même journée, les informations qui ont fait état de ce soutien algérien au régime de Kadhafi.
Ce flot de démentis laisse pour le moins entendre que les informations portant sur un appui du régime algérien à celui de Kadhafi inquiètent les autorités algériennes.
Est particulièrement à retenir la sortie du ministre algérien de l’Intérieur, Dahou Oueld 9ablia, qui dans son démenti a clairement laissé entendre que ce sont des parties hostiles à l’Algérie notamment un pays voisin – entendre le Maroc, ndlr – qui serait derrière la propagation de ces fausses interventions. Une déclaration qui n’est pas à cataloguer dans le registre des habituelles sortie du régime algérien sur fond de crise algéro-marocaine.
Aussi, le fait que ça soit le quotidien algérien Echchourou qui ait relayé prioritairement ces déclarations n’est pas fortuit. Tout un chacun sait en effet qu’Echchourou9 est le support porte-voix des services algériens.

Quand est-il réellement de ce soutien algérien à Kadhafi ?
L’implication de l’Algérie aussi bien dans le transport de mercenaires que dans la livraison de lots d’armes aux pro-Kadhafiste ne fait plus aucun doute depuis hier dans la matinée. Ce pourquoi il y a eu justement ce flot de démentis.

Plusieurs médias ont rapportés ces derniers jours des informations faisant état de cette implication algérienne aux cotés du dictateur libyen. Ces informations reposaient sur la déclaration faite le vendredi 25 février, par El Husseini, deuxième secrétaire de l’ambassade de Libye à Pékin, lequel avait accusé sur la chaîne qatarie Al Jazeera le président algérien d’avoir mis à la disposition du colonel Kadhafi des avions algériens pour le transport des mercenaires vers la Libye. El Husseini exigeait notamment du président Bouteflika de ne plus intervenir dans les affaires intérieures de la Libye. Ces informations qui reposaient également sur les déclarations recueillies auprès d’insurgés libyens, souffraient de l’absence de preuves plus solides.
Or des preuves très solides il y en a depuis hier. D’où la gène du pouvoir algérien et cette cascade de démentis. Les preuves ont été fournies sous la forme d’un enregistrement vidéo, réalisé à l’intérieur même d’un aérodrome militaire libyen et diffusé hier par la chaîne Al Houra.
Cet enregistrement vidéo amateur, réalisé visiblement par quelqu’un qui travaille dans cette base et que nous avons visionné montre quoi ? Deux avions, des C130 ou des Antonov vu la taille, frappés aux couleurs de l’ANP et portant cocarde algérienne. A leur pied des mercenaires sub-sahariens armés, nettement visiblement sur l’enregistrement. La nature des armes que portaient les mercenaires sont très facilement reconnaissables : des Kalachnikov et des 12,7 sur trépieds.

Quand on se fait agrippé de la sorte avec de telles preuves à l’appui on cherche évidemment à noyer le poisson. Le hic est que le poisson est une grosse baleine cette fois-ci…Difficile à noyer…

LES ANIMEAUX |
chez Gipsy |
Counter-inquiry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | momomotus
| Essais SSS
| profitons de la vie, elle e...