• Accueil
  • > De l’éthique en général et du journalisme en particulier

De l’éthique en général et du journalisme en particulier

almassae.gif titre, sur huit colonnes, à la une de sa livraison du mercredi 30 mai

 » Le père du Ministre de la justice bénéficie d’examens gratuits à l’hôpital Avicenne « 

Le quotidien arabophone Al Massae* nous apprend que Mr Feddoul Bouzoubâa père du Ministre de la justice aurait subi, en novembre 2006, des examens médicaux – une échographie rénale et vésicoprostatique – dont le cout s’élèverait à 1650 dhs. Les dits soins, et je cite Al Massae, auraient été dispensés à titre gracieux au père du Ministre…millionnaire précise le même journal.

Pour étayer son propos, Al Massae joint à son article la copie d’une fiche de liaison interne à l’hôpital. Sur ce document, signé de la main du Professeur Yasser Sefiani, figurent l’ensemble des éléments attestant du bien fondé des assertions d’Al Massae : gratuité des examens et identité du patient mais y figure aussi une information qui relève du secret médical et qui en aucun cas n’aurait du paraitre sur le journal

En effet en consultant le document nous apprenons, et avec nous certainement une centaine de milliers de marocains, si ce n’est plus, que Mr Feddoul Bouzoubâa père du Ministre de la justice souffrirait, et c’est écrit noir sur blanc, d’un néo gastrique ? ( le point d’interrogation de réserve qui suit néo gastrique est d’usage habituel dans la pratique médicale )

En jargon courant, néo gastrique signifie cancer gastrique. On est donc et grâce à Al Massae plus que moins informé sur la nature du mal dont souffrirait le père du Ministre.

Ma question : peut-on au nom de la liberté d’écrire et du droit d’informer faire montre de si peu de respect pour l’intimité de quelqu’un, de surcroit malade, dont on veut à l’évidence atteindre le fils par ricochet ? Assurément non ! Et quand bien même on aurait des choses à reprocher à quelqu’un, ou avoir carrément envie de le descendre, il est des lignes rouges, celles là éthiques, qu’on ne doit, et pour quelque raison qui puisse être, transgresser.

Al Massae aura ainsi réussi la peu glorieuse prouesse de livrer en pâture, à un lectorat avide de voyeurisme en tout genre, un homme très probablement souffrant et au crépuscule de sa vie. Son seul tort : avoir enfanté un Ministre.

Cela dit, sur le reste nous sommes presque d’accord avec Rachid Nini* : un père de Ministre doit effectivement régler sa facture d’hôpital…sauf bien entendu si son médecin traitant décide, et c’est une pratique courante sous toutes les latitudes, de faire usage du pouvoir discrétionnaire qui est le sien et de l’en dispenser. Oui, c’est aussi simple que ça !

Et là non plus nous ne comprenons pas pourquoi Al Massae s’obstine à vouloir aller chercher des poux sur la tête d’un chauve…

* Al Massae : quotidien marocain arabophone tirant à 80.000 exemplaires / jour environ

* Rachid Nini : Directeur du quotidien Al Massae

 

7 Réponses à “De l’éthique en général et du journalisme en particulier”

  1. Bibik dit :

    Rachid nini la star qui roule en taxi blanc et le plus respecté de ts les journalistes…
    Pas de taxi blanc, rachid nini qui n’a pas le permis se fait conduire par sa femme espagnole, de 10 ans son ainée… épousée quand il était dans la misère et clandestin en espagne, cette bonne la tirée de la merde !!!

    Heureux papa d’une petite fille à moitié espagnole… Rachid nini quand on lui pose la question si il est marié, il répond : je suis divorcé…
    Bizare, l espagnole vit tjs au Maroc sauf quand elle se casse pour les vacance avec leur fille ….

    Courage nini faut assumer son choix… la gloire au détriment d’une bonne famille marocaine… Tu ne peux pas tt avoire, reste avc ta gitanie, elle t a sorti du caniveaux alors ….

  2. Said dit :

    Rachid Ninni reste le plus crédible et courageux journaliste au Maroc et c’est dommage qu’il est le seul de ces qualités dans un temps où la plupart des autres journalistes cherchent à défendre le diable.

  3. myself dit :

    pourquoi vous fouillez toujours du vif du sujet?
    La question n’est pas si on a la deroit d’afficher la maladie de cette personne, il n’avait qu’a payer sa facture surtout qu’on entend de nos jours que des personnes meurt à la porte des hopitaux.
    y’en marre de ses Fassis qui se permettent toujours tout!
    et Bravo à toi Rachid Nini

  4. aioli dit :

    Bravo! Mer NINI vous êtes un vrai journaliste qui honore le métier.Je vous encourage de continuer à oser car l’histoire ne se souviendra que des courageux pas des laches.

  5. Bouzabel dit :

    Nini n’est pas journaliste et on le sait.
    Il passe son temps d’ailleurs à courrir les forums de discussiosn pour glorifier son personnage…. Et oui, le narcissime est aussi une de ses maladies.

    Il cherche les poux ca c’est sure !
    Et pourquoi ne pas aussi toucher à sn talon d’achile.
    Rachid Nini s’est marié à une espagnole quand il était clandestin en Espagne. Pour les papies biensur. Elle l’a immédiatement bloqué avec un enfant. Profil de la stratégè.
    Macarina, taille 48, 1m60 et tres tres moche. Elle ne parle pas le français et encore moins l’arabe. Elle vit avec NINI depuis 9 ans. Ils ont eu leur fille avant le mariage ( bravo le musulman!).

    Alors qui sera assez mauvaix ( comme nini) pour mettre la photo en ligne de sa beauté tuante( hihihihhi) en ligne… histoire de lui fermer le clappé.
    Vous connaissez le proverbe : Dis moi la femme qui tu as, je te dirais l’homme que tu es !

    Alors Nini …. bah finalement … Tu as vraiment de quoi la caché ta femme !

  6. bouzoubaa karim dit :

    la personne qui a publié cet article (nini) n’ai qu’une personne lâche qui ne sait respecter personne. had si nini ne voit les choses que de sa manière, il ne sait pas que le docteur Bouzoubaa Abdelmajid soigne les malades chaque mardi et jeudi a partir de 6h du matin et gratuitement. et comment veut tu expliquer ce ci a Si Nini????? wjah lkalb mayab9a ghir kalb ou moussakh, baraka 3lik ghir hrirtak m3a le tribunal, vraiment tu mérite. Tu aura affaire à moi à Si nini. ne dis pas ke Si Mohamed Bouzoubaa est décédé ou ntaha amrak m3a hatchi lli ktabti 3la had nnas llah yarhamhoum. tu verra bien had siyyad chnou tayaswa. wllah la douwazt l babak hatchi.

  7. Ali Bouzoubaa dit :

    j’attire votre attention que le journaliste qui a écrit cet article ne connait rien sur la famille Bouzoubaa qui a toujours donné l’exemple de nationalisme pour notre pays.Par ailleurs une personne qui porte de la vengence envers les grandes familles Fassi et envers les militants qui ont donné beaucoup pour notre pays,doit s’éloigné du metier du journalisme [ Je m'adresse a Rachid Nini ].

Laisser un commentaire